Presse et spectateurs

TCHÉKHOV

L’âme russe inspire avec force… Les mots et les notes se cèdent la place ou se confondent plongeant l’auditeur dans un autre champ du sensible…
Léo Ducatez Presse Océan 06/11/12


 

IRÈNE NÉMIROVSKY

Je souhaite vous remercier pour la très belle soirée lecture-musique du 9 novembre autour de la nouvelle d’Irène Némirovsky. La lecture a été très convaincante avec ses changements de rythme et de tonalité et le choix des morceaux musicaux et leur interprétation ont été très réussis.
Jean-Pierre Meyniel, Conseiller pour le livre et la lecture à La DRAC Pays de Loire , correspondant Archives et Langue française

Ce spectacle est un régal…C’est un spectacle sobre et dense, dense car sobre…belle alliance entre les notes égrenées par la pianiste, les mots ciselés et mis en scène par l’actrice-lectrice. Ce spectacle m’a ravie et m’a fait grand bien. C’est un beau cadeau!
Sur le blog de l’association IBANT animée par Naëma Revillon, qui organise des ateliers d’écriture, d’arts plastiques et des expositions

« La musique – Tchaïkovski encore, ou Satie – vient régulièrement répondre au texte ; quand celui-ci se fait plus intense, les deux vont ensemble, sans que jamais l’une ne couvre l’autre, sans que le rythme de la voix ne brise celui de l’instrument… »
Jean-Luc Nativelle, écrivain


 

EXILS

…Textes très bien choisis. Ce parcours suivait le fil du déracinement, tressé à celui du difficile retour, et il a su évoquer aussi l’exil parfois libérateur. Ces moments d’émotion et de grâce ponctués par la musique ont touché une assistance très nombreuse qui n’a pas ménagé ses applaudissements. »
Sur le blog de l’association IBANT animée par Nama Revillon


 

LISA BRESNER

« J’ai été vraiment ému, impressionné par votre trio. Quel beau travail : rendre la poésie et la violence de ses textes sans que cette dernière ne fasse écran à la profondeur mélancolique de cet univers… Donner à voir l’image sans en faire une agression, une trop facile provocation…La musique ne donne pas tant une respiration qu’elle prolonge la rêverie. Les moments où les trois instruments, voix, violoncelle et guitare, se mêlent, sont parmi les plus beaux. »
Pierre Houzé, Comédien


 

Et des spectateurs:

”J’ai adoré”
“Nous étions scotchés”
“ Étonnant qu’une lecture puisse devenir un spectacle complet”
“C’est juste et très beau”
”J’en pleurais encore en revenant dans ma voiture”…

 

MATISSE et BAUDELAIRE

« Tout comme l’a écrit Matisse : « […] Le peintre et l’écrivain doivent agir ensemble, sans confusion, mais parallèlement. Le dessin doit être un équivalent plastique du poème. Je ne dirai pas : 1er violon et 2e violon, mais un ensemble concertant. », ce soir pour les Amis du Louvre-Lens, Dominique Szymusiak et Isabelle Billet ont uni leurs talents pour une présentation originale des « Fleurs du Mal » de Baudelaire illustrées par Matisse. Un enchantement…

Encore merci ! »

Le Président de l’Association des Amis du Louvre-Lens,

Patrick BERGERON